Comment transmettre mon patrimoine à mes enfants ?

transmettre-enfants

Lorsque l’on approche d’un certain âge se pose la question de la transmission de son patrimoine. En effet, ce point est très important si l’on veut éviter de laisser des taxes et autres frais à régler à ses enfants… Voici comment s’y prendre !

Tout d’abord, transmettre son patrimoine, c’est savoir qui héritera de quoi, et donc savoir ce qui sera transmis à son décès. Cela implique donc de rédiger un testament pour régler les questions de legs notamment.

Cependant, un patrimoine se transmet aussi de son vivant, c’est justement ce qui nous intéresse ici, et il est possible de mettre en place des dons manuels ou une donation-partage en faveur des enfants. Attention toutefois aux risques de donations déguisées qui peuvent se transformer en redressements fiscaux !

Un barème des droits de donation existe, et vous permet de faciliter la transmission de votre patrimoine en évitant une taxation excessive et il convient de maîtriser les aspects fiscaux de votre déclaration de succession.

Par exemple, identifier les biens non déclarables et ceux exonérés, évaluer les biens taxables, réintégrer les donations, déduire les dettes… pour ensuite calculer les droits de succession et demander, si besoin, un échéancier de paiement.

Ainsi vous l’aurez compris, transmettre son patrimoine à ses enfants nécessite une organisation sans faille et des connaissances judiciaires si vous ne souhaitez pas en voir une bonne partie léguée à l’Etat !